admin

Entries by admin
image_print

MACMAP_Export Potential Map



MACMAP


Cet outil permet d’appréhender les Conditions d’accès au marché, d’Identifiez les tarifs douaniers, les contingents tarifaires, les recours commerciaux, les exigences réglementaires et les régimes préférentiels applicables à votre produit ainsi que les mesures correctives.


 


 


 


 


Export Potential Map


 


Cet outil permet d’identifier :


  • les produits, marchés et pays exportateurs présentant un potentiel encore non exploité

  • les opportunités de diversification pour les exportations

  • les marchés et secteurs d’intérêts….


Ce nouveau service est le résultat de la coopération entre le projet PEMA et le Centre de Promotion des exportations (CEPEX)   implémenté par la GIZ, sous le mandat du Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Economique et du Développement (BMZ) et  le Ministère du Commerce et du Développement des Exportations.

Nos partenaires export

Nos sponsors  

Tunisia Export – Cepex : Centre de Promotion des Exportations de la Tunisie



Londres, 19 /10/2022 : La Tunisie participe pour la première fois au PCIAW® SUMMIT & AWARDS 2022 qui se tient à Londres, le 18 et 19 octobre courant. Cet évènement s’impose comme le plus important rassemblement des industriels et marques de workwear au Royaume uni.


 


Sous la houlette du Cepex et en collaboration avec l’Ambassade de Tunisie à Londres, une délégation composée de cinq industriels tunisiens ayant fait le déplacement à Londres pour exposer leur savoir-faire en la matière et nouer des partenariats avec les donneurs d’ordre et acheteurs internationaux particulièrement britanniques.


 


Grâce à cette participation, la Tunisie ambitionne de s’arrimer dans le concept du nearshoring avec le Royaume-Uni quant à la confection d’articles Workwear.


 


Cette volonté se traduit par la présence en force des industriels tunisiens à cet évènement. En effet, ils ont constitué le tiers du nombre total d’exposants, à savoir cinq sur quinze (des entreprises britanniques et l’Association portugaise des industries de l’habillement).


 


Force est de signaler que cet évènement est organisé par le Professional Clothing Industry Association Worldwide (PCIAW), qui est le premier et l’unique organisme professionnel à l’échelle mondiale dédié spécifiquement à l’industrie de l’habillement professionnel et équipements de protection individuelle. Son champ d’intervention s’étend à l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement c’est-à-dire de la filière de la fibre jusqu’à l’acheteur final. Sa mission essentielle consiste au réseautage et à la mise en relation entre les différents maillons de la chaine de la filière Workwear.


 


En plus de la composante exposition, le programme de l’évènement a compris un séminaire qui fut animé par d’éminents experts mondiaux du secteur. Plusieurs thèmes furent évoqués parmi lesquels on cite la durabilité dans l’industrie du vêtement, l’innovation et le recyclage dans le textile, la transformation de la chaîne d’approvisionnement pour mettre en place les fondamentaux d’une économie circulaire durable en boucle fermée, etc.


Une présentation sur les opportunités d’investissement en Tunisie a été tenue par le représentant de l’agence Fipa-Londres à travers laquelle il a mis l’accent sur le climat des affaires en Tunisie et les avantages d’y investir.


Plus de 200 professionnels de la sphère du Workwear ont répondu présent à la première journée en se livrant à des séances de networking et d’échange d’expériences. L’événement sera clôturé par une cérémonie de remise de prix au profit des entreprises innovantes dans le secteur avec une présence considérable de plus 300 invités.


 


Il est à noter que la taille du marché mondial des vêtements de travail est estimée à 16.7 milliards de dollars en 2021. Elle devrait, selon toutes les prévisions, se développer à un taux de croissance annuel de 5,6 % durant la période 2022-2030. Ce marché est éminemment tributaire du dynamisme du secteur industriel, de la construction, de certains services marchands (hôtellerie/restauration, transport), de la santé et des services publics.


 


Tunisie figure en tête d’affiche dans le classement des fournisseurs de l’Union européenne. En effet, elle occupe la 2ème position avec une part de 9% et un chiffre d’affaire à l’export dépassant les 214 millions d’euros.


Force est de constater que la Tunisie compte plus de 200 entreprises œuvrant dans la filière des vêtements de travail parmi lesquelles 84 % sont totalement exportatrices. Le Workwear s’adjuge d’une part de 20% des exportations totales tunisiennes de tout le secteur textile et habillement. La Tunisie exporte exclusivement vers l’Union européenne. Les principaux marchés sont respectivement la France (35%), la Belgique (21%), l’Allemagne (18%), l’Italie (16%) et les Pays-Bas (5%).


 


Le Royaume-Uni quant à lui n’est doté que de 3% des exportations tunisiennes de vêtements de travail ; cependant, il existe encore un potentiel non exploité vers ce marché attractif et dynamique, par ailleurs classé 5ème importateur d’habillement dans le monde avec une part de 5% et d’une valeur dépassant les 20 milliards de dollars en 2021.

INS :Le déficit de la balance commerciale s’est établi à 19240 MD, durant les neuf premiers mois 2022


Le déficit de la balance commerciale s’est établi à 19240 MD, durant les neuf premiers mois de l’année 2022 contre 11974,3 MD, au cours de la même période de l’année écoulée, selon les données sur le Commerce Extérieur aux prix courants, septembre 2022, publiées, jeudi, par l’Institut National de la Statistique (INS).

Ce déficit est expliqué en grande partie par le déficit enregistré avec certains pays, tels que la Chine (-6643,8 MD), la Turquie (-3019,3 MD), l’Algérie (-2537,3 MD), la Russie (-2037,3 MD), l’Italie (-1728,3 MD) et l’Espagne (- 747,4 MD).

En revanche, le solde de la balance commerciale des biens a enregistré un excédent avec d’autres pays principalement avec la France (3175,5 MD), l’Allemagne (2176,5 MD) et la Libye (1322,2 MD).

Durant les neuf mois de l’année 2022, les échanges commerciaux demeurent sur le même élan. L’aggravation de déficit est expliquée, également, par l’évolution au niveau des exportations 25,8% et des importations 35%.

Le taux de couverture a perdu, ainsi, 5 points par rapport à la même période de l’année 2021 pour s’établir à 68,7%

Par ailleurs, le déficit de la balance commerciale hors énergie s’est réduit à -12197,3 MD et le déficit de la balance énergétique s’établit à -7042,7 MD (36,6% du déficit total) contre 3331,6 MD, durant les neuf mois de l’année 2021.

Hausse des exportations de 25,8%

Selon l’INS, l’augmentation observée au niveau des exportations (+25,8%), durant les neuf mois de l’année 2022, concerne plusieurs secteurs.

En effet, les exportations énergétiques ont augmenté de 84%, celles des mines, phosphates et dérivés de 72,1%, celles des industries agro-alimentaires de 32,1%, celles des textiles, habillement et cuirs de 21,9% et celles des industries mécaniques et électriques de 13,5%.

Les exportations tunisiennes vers l’Union Européenne (66,9% du total des exportations) ont augmenté de 18,7%. Cette évolution est expliquée, d’une part, par la hausse des exportations tunisiennes vers certains partenaires européens, tels que la France (15,3%), l’Italie (15,9%) et l’Allemagne (22,7%).

D’autre part, par la baisse des ventes tunisiennes vers d’autres pays notamment la Hongrie (-6,4%) et le Pays Bas (-1,7%).

Pour les pays arabes, les exportations ont augmenté avec l’Algérie (39,4%) et avec la Libye (45,3%).

Hausse des importations de 35% en raison de la hausse des importations de l’énergie(+100,8%)

L’augmentation des importations de 35% provient de la hausse enregistrée au niveau des importations de l’énergie (+100,8%), des matières premières et demi-produits (+37%), des biens de consommation (+13,4%) et des biens d’équipement (+14,1%).

Les échanges commerciaux des biens avec l’Union Européenne (43,9% du total des importations) ont enregistré une hausse de 21,4% pour s’établir à 27013,1 MD.

Egalement, les importations ont augmenté de 16,9% depuis la France, de 41,4% depuis l’Italie et de 5,8% depuis l’Allemagne.

La Tunisie adhère à l’initiative ” Commerce guidé” visant l’activation de la ZLECAf


La Tunisie va adhérer à l’initiative ” Commerce guidé ” qui sera lancée le 7 octobre 2022, par le secrétariat de l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale (ZLECAf), à l’occasion de la tenue de la 10ème réunion du Conseil des ministres chargés du Commerce de cet accord, les 7 et 8 octobre 2022 au Ghana.

La Tunisie fait partie des 8 premiers pays africains (Egypte, Ghana, Cameroun, Rwanda, Kenya, Tanzanie et l’Ile Maurice) qui se préparent à lancer la ZLECAf, et ce dans le cadre de ladite initiative, rappelle le ministère tunisien du Commerce et du Développement des exportations.

Le secrétariat de la ZLECAf incite les pays africains à concrétiser l’accord de création de cette zone de libre-échange, dont le lancement était prévue auparavant en janvier 2021, en mettant à leur disposition des facilitations spécifiques de logistique, telle que la conclusion d’un accord avec des sociétés de transport et de logistique afin d’assurer l’accompagnement des marchandises qui seront exportées dans le cadre de l’accord de libre-échange sur le marché ghanéen comme expérience pilote.

Concrètement, le secrétariat de la ZLECAf a mis en place 5 critères pour accepter l’adhésion d’un pays à l’initiative ” Commerce guidé ” : l’envoi de l’offre tarifaire des biens temporaires, le choix des entreprises exportatrices et les produits à exporter, la création d’un comité Ad hoc pour assurer le suivi de l’initiative et la coordination avec le comité créé par le secrétariat à cette fin, outre la publication d’un texte juridique relatif à l’offre tarifaire temporaire.

Pour ce faire, la Tunisie vient de déposer l’offre préliminaire auprès du secrétariat de la ZLECAf et a mis en place un comité ad hoc regroupant les représentants des parties prenantes (ministères du Commerce, du Transport et des Affaires étrangères, la BCT, la douane, l’UTICA, la Chambre de commerce et de l’industrie de Tunis…).

La Tunisie a déjà préparé le certificat d’origine qui constitue un élément clé des négociations de l’accord de libre-échange et déterminent pour le pays.

Selon le ministère, ce certificat sert à prouver l’origine des marchandises pour satisfaire les exigences douanières ou commerciales et atteste qu’elles sont originaires de la Tunisie.

Entrée en vigueur depuis le 30 mai 2019, la ZLECAF vise à créer la plus grande zone de libre-échange au monde ayant le potentiel de rassembler plus de 1,2 milliard de personnes avec un PIB de plus de 2 500 milliards de dollars.

La Tunisie a officiellement adhéré, le 22 juillet 2020, à cette zone continentale

Selon la Commission économique pour l’Afrique (CEA), la mise en œuvre de la ZLECAf pourrait accroître le commerce intra-africain de 52,3% en éliminant les droits de douane à l’importation, et le doubler si les obstacles non tarifaires sont réduits.

La ZLECAf devrait jouer, selon la CEA, un rôle significatif dans le redémarrage des économies africaines, en réduisant la fragmentation des marchés africains et en soutenant, à moyen et long termes, les stratégies nationales de développement, outre le renforcement de la capacité de résilience des pays aux chocs futurs.

Pour la Banque Mondiale, la mise en œuvre de la ZLECAf pourrait, accroître le revenu régional de 7 % (soit 450 milliards de dollars), accélérer l’augmentation de la rémunération des femmes et sortir 30 millions de personnes de l’extrême pauvreté d’ici 2035.

Selon son rapport sur le ZLECAf publié, en 2020, cet accord représente une véritable occasion pour stimuler la croissance, réduire la pauvreté et élargir l’inclusion économique dans cette région.

Les mesures de réduction des freins bureaucratiques et de simplification des procédures douanières au sein de la ZLECAf devraient être à l’origine de la plus importante hausse de revenus, précise le document.

La libéralisation des tarifs douaniers, de même que la réduction des barrières non tarifaires comme les quotas et les règles d’origine, permettraient d’augmenter les revenus de 2,4 %, soit environ 153 milliards de dollars.

Les 292 milliards de dollars restants proviendraient des mesures de facilitation du commerce qui limitent les formalités administratives, abaissent les coûts de mise en conformité pour les sociétés commerciales et facilitent l’intégration des entreprises africaines dans les chaînes logistiques mondiales.

Toujours selon le rapport de la BM, la ZLECAf stimulerait également de manière significative le commerce africain, en particulier les échanges intrarégionaux dans le secteur manufacturier. Les exportations intracontinentales augmenteraient de 81 % et de 19% avec les pays non africains.

En cas de mise en œuvre de l’accord, les prévisions tablent sur une hausse 10,5% des femmes et de 9,9% de ceux des hommes d’ici à 2035. Elle permettrait, également, d’augmenter de 10,3 % le salaire des travailleurs non qualifiés et de 9,8 % de ceux des travailleurs qualifiés.

FREE FROM FUNCTIONAL 2022



Dans le cadre de la réalisation du Programme National des Foires et Expositions à l’étranger au titre de l’année 2022, nous avons l’honneur de vous informer que le CEPEX organise la participation des Entreprises Tunisiennes au Salon «FREE FROM FUNCTIONAL»  qui se tiendra au parc des expositions RAI Amsterdam, Pays Bas  du 22 au 23 Novembre 2022.


 

A cet effet ,les entreprises  tunisiennes intéressées à prendre part à ce salon sont invitées à nous envoyer le formulaire de participation en attaché, dûment et soigneusement rempli, portant le cachet de votre société  (exclusivement par email aux adresses suivantes : (ahamida@tunisiaexport.tn; lbenjemaa@tunisiaexport.tn), au plus tard le lundi 05 septembre 2022.


 


Ce salon est spécialisé dans les catégories de produits suivantes : 


  • NATURAL AND ORGANIC

  • VEGAN

  • FREE FROM (Sans gluten • Sans gras • Sans lactose • Sans huile de palme • Sans sucre • Sans sel • Sans additifs….)

  • FUNCTIONAL FOOD (produits avec suppléments ou compléments alimentaires…)

  • INGREDIENTS


 


 Nous vous informons que :


  • le CEPEX se réserve le droit de clôturer le recrutement des entreprises dès que le nombre limite d’exposants confirmés est atteint.

  • Une fois la liste des exposants retenues est arrêtée, vous serez appelés à procéder au paiement des frais de participation (selon la règle du premier venu / premier servi, en tenant compte de la date d’envoi du  formulaire de participation

  • Seules les sociétés Tunisiennes ayant des produits/ services tunisiens peuvent participer au sein du pavillon Tunisien

  • Pour une 1ère participation la société doit  déposer avec la demande de participation le dossier juridique qui comprend les documents suivants :

  • Copie Extrait RNE – Copie du statut – copie de la matricule fiscale – copie du registre du commerce – copie du code en douane – copie de l’agrément (API…..)


N.B : Veuillez noter que les places sont limitées. 


 

Nos partenaires export

Nos sponsors  

Tunisia Textile Days in Spain



Le Centre de Promotion des Exportations « CEPEX » et le programme G-TEX organisent une action de prospection et de business Matching sur le marché espagnol de l’habillement.
Publié le : 15 juillet 2022