La Tunisie a exporté 30 600 tonnes de fruits pour 73 MDT

La Tunisie a exporté 30 600 tonnes de fruits pour 73 MDT

image_print


La valeur des exportations des fruits s’est élevée à 73,1 millions de dinars (MDT) suite à l’exportation de 30 617 tonnes, contre 49 millions de dinars pour 17 535 tonnes au cours de la même période de l’année dernière, selon le Groupement interprofessionnel des fruits.

Ainsi, les exportations tunisiennes des fruits ont enregistré une augmentation de leur valeur d’environ 50 % et une croissance des quantités de 75 % jusqu’au 4 août.

Rappelons que la Tunisie vise à exporter 80 000 tonnes de fruits pendant toute l’année.

Au niveau des variétés, la production des pastèques a représenté environ 41 pour cent des exportations totales des cultures d’été, suivi par les fruits à noyaux 53,4%.

En ce qui concerne les marchés, le marché libyen représente la première destination, puisqu’il a attiré plus de 77% des exportations totales.

Les quantités exportés vers ce marché ont atteint 23 635 tonnes jusqu’au 4 août 2021, contre 9 731 tonnes au cours de la même période de l’année dernière soit une augmentation de 143%.

Le chef du service commercial du groupement, Tarek Tira, a déclaré que le mouvement d’exportation sur le marché libyen a connu un arrêt total depuis mi-juillet, suite à la fermeture des frontières terrestres pour limiter la propagation du Coronavirus.

Quant aux marchés européens, les quantités des fruits exportés vers l’Italie se sont élevées à 3 686 tonnes, ce qui représente 12 % des exportations totales contre 4 034 tonnes en 2020 au cours de la même période.

Cette légère baisse concerne en particulier les pastèques puisque les quantités exportées au cours de l’année ont atteint 3 290 tonnes contre 3 605 tonnes au cours de l’année 2020, et que les pastèques représentent environ 90% des exportations totales des fruits destinés au marché italien, selon la même source, qui a précisé que le marché français a enregistré une baisse remarquable de 56%, atteignant environ 500 tonnes au cours de cette saison, contre 1 139 tonnes au cours de l’année dernière.

Selon lui, cette baisse est due à la contraction de l’exportation des pastèques, due à la grande concurrence au niveau des prix de vente pour les pays producteurs.

Les autres marchés européens n’ont attiré que 337 tonnes de fruits, composés principalement de pastèques (202 tonnes), de pêches et de nectarines (91 tonnes).

Les exportations des fruits d’été vers les marchés du Golfe se sont élevées à 1 946 tonnes jusqu’au 4 août 2021, contre 1 418 tonnes au cours de l’année 2020, soit une évolution de 37%. Cette amélioration concerne principalement le marché des Emirats Arabes Unis avec 156 % et le marché koweïtien avec 56 %.

Leave a Reply

X
Bienvenue à PCE
Bienvenue sur PCE-Bot
wpChatIcon