La CEA élabore un projet pour rendre opérationnelle la ZLECAf dans 8 pays

La CEA élabore un projet pour rendre opérationnelle la ZLECAf dans 8 pays

image_print


Un nouveau projet visant à aider huit pays à rendre opérationnelle la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) qui vient d’être lancé, à l’initiative de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), la Société internationale islamique de financement du commerce (SIFC) et le Cadre intégré renforcé (CIR).

Le projet soutiendra la mise en œuvre de plus de 30 activités dans les stratégies de la ZLECAf en Tunisie, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, en Guinée, en Mauritanie, au Niger, au Sénégal et au Togo, a indiqué la CEA dans un communiqué publié samedi 12 mars 2022.

” En aidant à la mise en œuvre des actions prioritaires formulées par la CEA, le projet contribuera à créer un environnement où le commerce peut être plus efficace et inclusif dans les huit pays bénéficiaires. A la fin du projet, leur capacité aura été renforcée en vue de résultats tangibles, tels que des emplois et d’autres opportunités économiques “, a encore précisé la Commission.

La sous-secrétaire générale des Nations unies et secrétaire exécutive de la CEA, Vera Songwe, a souligné que “ce nouveau projet peut potentiellement faire passer les niveaux de commerce régional de 18% à 25% en une décennie. Avec une mise en œuvre appropriée, cela pourrait également conduire à une diminution de 10 milliards de dollars des importations en provenance de l’extérieur du continent, tout en stimulant les exportations agricoles et industrielles jusqu’à 45 milliards de dollars (7%) et 21 milliards de dollars (5%) par an”.

Pour sa part, le directeur général de la SIFC, Eng Hani Salem Sonbol, a indiqué que “nous sommes conscients de l’importance de faciliter le commerce par des interventions de financement et de développement du commerce. Depuis 2008, la SIFC a fourni environ 61 milliards de dollars, dont 30 milliards de dollars à l’Afrique. En outre, nous soutenons la mise en œuvre des stratégies nationales de la ZLECAf dans nos pays membres en harmonisant les codes douaniers avec les nouvelles dispositions tarifaires, en appliquant les règles d’origine et en formant les parties prenantes nationales de la ZLECAf”.

La ZLECA vise à mettre en place un cadre commun et un ensemble de normes à travers le continent africain afin d’assurer la coopération, l’harmonisation et l’efficacité du commerce. Il est entré en vigueur le 30 mai 2019, pour les 24 pays qui ont déposé leurs instruments de ratification à cette date. La phase opérationnelle a été lancée le 7 juillet 2019.

La zone devrait stimuler le commerce intra-africain et avoir des effets d’entraînement positifs sur le commerce entre les pays africains les moins avancés.

La Tunisie a ratifié le 22 juillet 2020 la convention relative à la ZLECAf, qui vise à créer la plus grande zone de libre-échange au monde ayant le potentiel de rassembler plus de 1,2 milliard de personnes avec un PIB de plus de 2 500 milliards de dollars.

Leave a Reply

X
Bienvenue à PCE
Bienvenue sur PCE-Bot
wpChatIcon