Allègement du déficit commercial mensuel à prix courants en novembre 2021

Allègement du déficit commercial mensuel à prix courants en novembre 2021

image_print


Le déficit commercial mensuel s’est réduit en novembre 2021, pour s’établir à 1,346 milliard de dinars, contre 1,556 milliard de dinars en octobre, selon l’Institut national de la statistique (INS), dans une note publiée jeudi 16 décembre 2021.

Le taux de couverture a ainsi gagné 2,2 points par rapport à octobre 2021, pour s’établir à 74,6%.

Cet allègement du déficit est expliqué par la diminution des importations globales de 6,1%, sous l’impact de la contraction des approvisionnements en produits énergétique (-44%) et en matières premières et demi-produits (-7,7%).

En revanche, les acquisitions de biens d’équipement ont rebondi de 20,2%. Idem pour les achats des biens de consommations lesquels se sont inscrits en hausse de 8,8%, suivis des importations des produits alimentaires, en hausse de 5,1% et ce après avoir enregistré une croissance négative le mois précèdent.

S’agissant des exportations, elles se sont contractées de 3,3%, en novembre 2021, pour se situer à 3,947 milliards de dinars, en raison, surtout à la chute des exportations en énergie (-78%).

En contre partie, des hausses sont enregistrées au niveau des exportations du secteur des mines, phosphate et dérivés (+51%) de l’agriculture et des industries agroalimentaires (+21,4), des industries manufacturières diverses (8,2%) et des industries mécaniques et électriques (3,2%).

La note de l’INS a fait ressortir, en outre, une diminution des exportations vers les pays de l’Union européenne de 5,7% notamment, avec l’Italie où la baisse était la plus notable (-16,5%) expliquée principalement, par la diminution des exportations des produits énergétiques.

D’autre part, les ventes vers l’Allemagne ont augmenté de 11,4%, et ce en raison de la hausse des exportations des câbles et fils conducteurs.

Les exportations vers les pays du Maghreb, demeurent soutenues en raison d’un fort rebond vers l’Algérie (+89,8%) expliqué par la vente d’acide phosphorique, de même avec la Libye avec une hausse (+25,6%) provenant essentiellement, des produits pharmaceutiques.

De leur côté, les importations provenant de l’union Européenne ont enregistré une baisse avec les pays de de (-3,7%) particulièrement, la France (-13,9%) et la Belgique (-47.3%).

Cependant, les achats en provenance de Chine ont enregistré un rebond de 49,7%, suite à l’accroissement des achats de marbre et des ouvrages en cuivre.

Pour les pays du Maghreb, la baisse est significative avec l’Algérie (-85,6%), expliquée par le retour à la normale des approvisionnements de la Tunisie en gaz, après le niveau élevé enregistré le mois dernier.

Leave a Reply

X
Bienvenue à PCE
Bienvenue sur PCE-Bot
wpChatIcon